Interstice - tial landscape . Story in time - en temps et espaces - spaces . photographies et nouveaux média . everyday LIFE

Imprimer

Latente Sehnsucht

Performance communicationnel dans le cadre de la free Manifesta de Sal Randolph . juillet 2002.

2 artistes sur la diagonale paris / berlin se retrouvent le temps d'un instant, précieux, à.... Frankfurt / M. : l'histoire d'un regard, d'un toucher photographique et textuel... partage intime de moments de vie distants. Course poursuite dans un temps plus que réel.

Du 15 au 25 juillet 2002, notre correspondance par e-mails sera rendue publique sur le net. En temps réel, les internautes pourront alors suivre ces prises de rendez-vous journaliers : moment précieux où nous serons enfin ensemble. Cet instant infime se matérialisera par l'envoi d'une image à une heure précise, fixée pendant cette conversation, plus ou moins longue, variant suivant nos disponibilités.

Les images échangées (images " vives " prises à l'aide d'une web-cam ou d’un appareil numérique bas de gamme) ne seront pas archivées. Il s'agit d'une connexion-éclair : place au moment présent, à l'intensité de la présence de l'autre. Telle une flèche tirée à un instant déterminé, vers une adresse précise, les deux images s'ajouteront sur la page à la suite de notre correspondance. Ainsi à un temps donné, sur un serveur précis, nous nous retrouvons ensemble... Notre entrevue, la trace de l'échange - ou de l'attente - sera publiée sous forme de cartes postales (photocopiées ou imprimées), distribuées au mois d'août à Frankfurt / M. A la fin de ce tête-à-tête, l’oeuvre aura subsisté en tant que fragments-cartes éparpillé(e)s et sera lisible comme puzzle de l’échange que vous vous amuserez à reconstruire, à poursuivre en parcourant la Freemanifesta (et dans la ville) tel que vous l'aviez accompli sur le net. De plus, lorsque la discussion aura complètement disparu de l’écran, le site générera éventuellement des cartes prêtes à être imprimées.

Cette proposition artistique tente de confronter différents types de réseau et joue sur le temps du support. Le net en temps réel et la carte en temps mémoire. Le tout se place dans deux modèles d'agencements spécifiques au medium : Internet nous oblige à courir temporellement après l'échange alors que la carte postale nous oblige à courir dans la ville et dans un temps tout autant limité. Les exemplaires seront limités et disparaîtront probablement rapidement. Ainsi, deux données temporelles se confrontent : dans le premier cas il ne faut pas rater l'échange et dans le second il faut arriver suffisamment tôt pour qu'il en reste. Le tout suit deux logiques différentes : dans l'une on court après l'information en allant de lieu en lieu (où seront déposées les cartes) alors que dans l'autre on reste là (rivé sur son écran) et on l'attend.

Carte

Cartes