Interstice - tial landscape . Story in time - en temps et espaces - spaces . photographies et nouveaux média . everyday LIFE

Imprimer

Paysages interstitiel

Installation vidéo . 28 min en boucle . 2003
Technologie . 2 DVD synchronisés
Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains.

vue de l'installation

Vue de l'installation . Panorama 4 . Juin 2003 . Tourcoing


Paysage interstitiel

Paysage interstitiel se compose d’une succession de 13 regards paysages distincts portés sur la région Nord-Pas-de-Calais. Les images obtenues correspondent à la vision simultanée du regardeur et de son paysage. Chaque paysage a été choisi par le regardeur après qu’il ait répondu à la petit annonce suivante:

« Artiste recherche une quinzaine d’habitants de la métropole lilloise désirant partager leur vision d’un paysage (lieux de travail, lieux de méditation, lieux de partage, villes, paysages maritimes, mines…) de la région Nord-Pas-de-Calais.
Les participants seront amenés à filmer (aucunes connaissances techniques requises) leur paysage au cours du mois de mars. L’installation finale se composera de deux écrans : l‘un dévoilant le visage du participant, l’autre dévoilant le paysage regardé.»

l'environnement sonore

L’environnement sonore a été enregistré en quadriphonie lors du tournage des séquences. Il ancre le spectateur dans le paysage sonore visité par le regardeur et joue un rôle important dans le re-spatialisation du paysage visité.

Texte du catalogue Panorama 4.

« Placer dans l’interstice de plusieurs regards, le spectateur incarne un point virtuel sur le segment regard et investit alors le paysage de manière corporelle. L’image n’est plus fixe, le paysage se fragmente et devient fonction de son énonciation, de son expérimentation et de sa territorialisation. Souvent, je me souviens du rhizome de Gilles Deleuze que j’appréhende dans cette installation comme manière d’être. Un rhizome, structure de point, faisant apparaître la ligne essentielle les reliant. Ici, le spectateur se faufile sur et autour de cette ligne.
Le paysage global, l’installation, devient un site paysager sans limite de possible, construit par la succession de visions paysagères offertes par quelques habitants de la métropole. Les paysages sont variés : lieux de méditations, de fascinations, de contemplations, de vies, ou jardins secrets propice aux rêveries. »

vue de l'installation

Mise en espace


Remerciements

Je tiens à remercier tous les participants ainsi que les différents techniciens ayant participé au projet Paysage interstitiel :

Participants : Franck Chauwin, Perrine Chevalon, Catherine Desmergès, Danièle Hennebelle, Luc Hossepied, Sylvain Houcke, Olivier Janin, Christophe Rougemont, Aline Reynaud-Paligot, Didier Paris, Anne-claire Pochon, Christine Tullier, Jean-marie Wylsteker.

Ingénieur son : Cyril Lauwerier
Assistant réalisation : Dimitri Debaisieux
Chargé de production : Eric Oriot
Chargé pédagogique : Frédéric Papon

Imooty.eu